Délégationdu Pas-de-Calais

Accueil familial de vacances

Découvrez la joie de partager vos vacances

Depuis 70 ans, le Secours Catholique permet à des enfants de familles accompagnées par l’association de partir en vacances dans des familles d’accueil. Présentation d’un projet important pour le Secours Catholique.

Découvrez la joie de partager vos vacances

publié en janvier 2018

Qu’est-ce que l’Accueil familial de vacances ?

L’Accueil familial de vacances (AFV) a été créé en 1948 à l’initiative de Mgr Rodhain, fondateur du Secours Catholique, pour permettre aux enfants touchés par la pauvreté et les restrictions, au sortir de la Seconde Guerre mondiale, de se « refaire une santé », selon ses propres termes. Le projet a évolué au cours du temps, mais reste une activité importante de l’association.

Aujourd’hui, l’AFV propose à des enfants et à des familles de partager leurs vacances. Le Secours Catholique met en relation des familles, désireuses d’accueillir un enfant sur leur temps de vacances, avec des enfants issus de familles accompagnées par les équipes de l’association.

Devenir famille de vacances, c’est donner à un enfant la possibilité d’accéder à un temps privilégié de détente, de loisirs et d’échanges. C’est permettre à une famille de s’enrichir par la rencontre, l’accueil et le partage avec un enfant.

L’objectif est de contribuer au développement de l’enfant grâce à un moment de vacances vécu dans la confiance. Ce projet nécessite l’adhésion de tous les membres de la famille.

Les enfants qui partent en accueil familial de vacances ont envie de vivre cette aventure et ont conscience que le programme mis en place par la « famille de vacances » sera à l’image de ce que peut faire une famille « ordinaire » pendant ses vacances : des journées rythmées par la vie quotidienne avec des activités simples (jeux, découverte de l’environnement, etc.).

Au retour, l’enfant partage ses souvenirs avec ses parents, ce qui contribue à enrichir ainsi la vie de toute sa famille.

>> Partager… des vacances conviviales en toute simplicité, chez vous ou sur votre lieu de vacances.

>> Découvrir… la richesse de l’échange entre enfants issus de familles et de milieux différents.

>> Oser… une démarche accompagnée par une équipe de bénévoles formée et disponible.

Le séjour

Les enfants sont accueillis par la famille de vacances pour un séjour de trois semaines. La famille de l’enfant, associée au projet de vacances, reste le premier éducateur de son enfant et participe à l’organisation de ses vacances.

La famille de vacances, elle, veille à ne jamais se substituer à la famille de l’enfant. Le rôle de la famille de vacances est d’accueillir l’enfant pour l’aider à être acteur de son propre développement et participer à son éveil. Elle met en valeur les richesses de l’enfant accueilli.

L’enfant est impliqué dans les activités au même titre que les enfants de la famille : pendant le séjour, la famille propose à l’enfant accueilli ainsi qu’aux siens des activités ludiques, de découverte ou sportives… Les journées sont par ailleurs rythmées par la vie quotidienne dans la famille qui n’est, en aucun cas, un prestataire de services vacances tel un club de vacances peut l’être.

La famille de vacances ne choisit pas l’enfant à accueillir, elle peut cependant émettre des critères motivés notamment par la structure familiale ou l’âge des enfants du foyer.

Pour inscrire dans la durée l’accompagnement d’un enfant, la famille s’engage, a priori, à l’accueillir une fois par an pendant au moins trois années de suite. Cependant, l’agrément délivré à la famille par le Secours Catholique doit être renouvelé chaque année.

Un enfant témoigne…

« Partir en vacances, pour un enfant, c’est presque vital. D’abord pour qu’il soit comme tout le monde, qu’il n’ait pas rien à raconter à ses camarades lorsqu’il retourne à l’école. Cela évite qu’il passe la période des vacances à traîner dehors dans son quartier. C’est une occasion pour lui de s’épanouir, de sortir de son univers, d’avoir un certain cadre, d’ouvrir son esprit à une autre culture, une autre façon de vivre, une approche différente des choses. Dans ma famille de vacances, j’ai par exemple appris à nager, à faire du vélo mais aussi de nouvelles règles, comme manger à table. Cela peut paraître banal, mais lorsqu’on a une situation familiale compliquée, ce sont des choses auxquelles on ne pense pas. Mais surtout, l’enfant trouve dans cette famille de vacances une disponibilité d’esprit que n’a pas toujours sa propre famille, accablée par les problèmes. Il y trouve un amour supplémentaire et à travers cet amour, il ne peut que grandir. »

Imprimer cette page

Portfolio